Le Royaume d'Emeria.

Nous sommes en 1790. Le Royaume d'Emeria est partagé en trois régions, chacune dirigée par un roi. Dresseur, vient rejoindre l'aventure et choisis ton camp!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le début d'une épopée [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jinsei Shrine

avatar

Messages : 24
Points : 44
Date d'inscription : 15/12/2012

Sac
Objets:
Team:

MessageSujet: Le début d'une épopée [Libre]   Jeu 20 Déc - 17:04

Sacré Einstein! Il avait le don de me mettre en mauvais état. Il voulait que j’aille me chercher moi-même mon Pokémon. Bon, après tout, il avait bien des dresseurs qui avaient commencés comme cela, alors pourquoi pas moi? Bref, je devais tout de suite débuter mon aventure si je ne voulais pas être en retard avec mon horaire. La première ville que je devais atteindre était sans nul doute la ville la plus enflammé d’Emerion : Volcania. J’adorais ce nom. C’était simple et ça représentait pas mal ce qu’était la ville : un volcan. Mon enthousiasme était au plafond. Je dois dire que ce long périple allait demander du courage à chaque jour. C’est dommage que père ne m’encourage pas cette fois, j’aurais bien aimé. Le début de la route était bien entretenu, mais plus que je m’avançais plus le chemin se dégradait. Devenant rapidement un sentier rocailleux, je dus m’adapter plus que rapidement. Des ravins et de la boue couvrait une majorité de mon passage. Le commencement était plutôt abrupt. Je devenais soudainement anxieux à l’idée de tomber et si je tombais? Je pourrais mourir et tout ce terminerait de cette façon? Non! Je ne pouvais pas sombrer dans la folie à chaque fois que je déposais mon pied sur le sol. Je devais me ressaisir. Malheureusement, la chance ne fut pas de mon côté. En effet, mon pied glissa au beau milieu de nulle part. Je chutai d’une bonne hauteur pour me faire littéralement tremper par une rivière. J’essayai de mon mieux de sortir du cours d’eau, mais le courant était beaucoup trop fort. Fort heureusement, je m’accrochai à une roche. Elle me retint assez longtemps pour que je me réveille dans un lit. Une jeune femme me souriait et elle m’apporta une soupe bien chaude pour me réchauffer. Je bus goulûment le liquide savoureux de mon hôte. Elle était visiblement très contente que mon état s’améliorait. Elle me disait que j’étais sur le bord de la mort, il n’y a pas si longtemps de cela. Elle mentionna qu’elle m’avait sauvé grâce à son Bulbizarre. Étonné par son geste héroïque je la remerciai de tout mon cœur et salua Bulbizarre du coin de l’œil, il me renvoya le salut. Un Osselait s’avança nerveusement vers moi. Il me tendit son os et je le tenus pour respecter ce déplacement. Estomaqué, ma sauveuse s’exprima tout de suite sur ce geste brusque et bizarre du Pokémon :

«Osselait, tu es sûr de ce que tu fais? Tu sais très bien ce que ce geste signifie n’est-ce pas Osselait?»

L’Osselait acquiesça de la tête. Semblerait-il que ce geste était spécial? Je lui demandai sur le champ ce qu’Osselait venait de faire en me donnant son os.

« Qu’est-ce que cela signifie madame?

-Appelez-moi Caroline. Ce qu’Osselait vient de vous dire, c’est qu’il vous confie son os et donc, indubitablement, son âme aussi. Osselait veut donc vous suivre.»

Caroline venait de confirmer ce que je pensais. Osselait voulait me suivre, alors qu’il me suive! Mon premier Pokémon semblait plutôt coriace. J’en étais fier. Hélas, son état semblable au mien était un peu inquiétant. Il était peu bavard, était nerveux, mais malgré tout il adorait rendre service. Bref, Caroline accepta de me léguer son plus jeune collègue de travail. Elle croyait sincèrement qu’il était plus adapté à moi qu’à elle. Je fus tellement joyeux de ce cadeau que je lui sautai dans les bras et je n’arrêtai pas de lui dire merci. Lorsque je partis, je lui promis de revenir lorsque Seikyo allait être plus fort. Oui, j’avais baptisé son Osselait Seikyo, je trouvais ce nom plutôt provocateur. Son allure squelettique lui donnait des allures de faucheur. Menaçant plus que tout, Seikyo était un honorable petit bonhomme.

[Modération: Demande d'intégration d'Osselait dans l'équipe]


Dernière édition par Jinsei Shrine le Jeu 20 Déc - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PokeModo
Compte Modération
avatar

Messages : 65
Points : 148
Date d'inscription : 07/11/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   Jeu 20 Déc - 17:27


Modération
▬ Le pouvoir suprême



Nouveau Pokémon

☼ Intégration du Pokémon acceptée (+ 5 points.)


Mow'



Dernière édition par PokeModo le Jeu 20 Déc - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeria.forumactif.org
Jinsei Shrine

avatar

Messages : 24
Points : 44
Date d'inscription : 15/12/2012

Sac
Objets:
Team:

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   Jeu 20 Déc - 17:31

Je remontai donc avec Seikyo dans sa Pokéball, la colline où j’avais chuté. Miraculeusement, la boue avait durcit et avait laissé place à un sol craquelé. Je pouvais donc circuler librement sans risquer de tomber de nouveau dans un ravin. La marche vers la victoire était longue, mais celle vers Volcania était plus courte. J’étais arrivé au dos du volcan en activité et je devais par malheur, le grimpé. Je sortis mon nouveau compagnon de sa Pokéball et je lui demandai de m’aider à m’orienter sur la montagne volcanique. Il était plutôt agile pour un Pokémon de si petite taille avec un casque osseux sur la tête. Je lui fis confiance et cette foi lui n’était pas vaine. J’avais réussis à atteindre le sommet du volcan en inactivité avant la fin de la journée. Je cherchais toujours un endroit où nous pourrions camper. C’était plutôt dur à trouver sur une montagne aussi amoché que celle-ci. Il y avait plein de cratères aux alentours, alors je fis de mon mieux pour les esquiver. Cependant, le soir arriva et descendre une montagne accidentée comme celle-là dans la noirceur n’était pas une brillante idée. Alors j’établissais un campement temporaire comme prévu. C’était pendant la nuit, j’entendu des bruits et Seikyo sortit de sa Pokéball par lui-même. Il avait senti une présence près du camp. Elle semblait visiblement se rapprocher. Alors que je sortis de mon pseudo-lit, une ombre plus foncé que la noirceur s’approcha de mon coéquipier et moi. Seikyo se mit férocement entre la créature et moi, puis hurla de ne pas approcher. Du moins, c’est ce que j’avais compris dans sa langue. Néanmoins, l’adversaire semblait plutôt grand comparé à mon Osselait. J’ignorais quel était ce Pokémon, mais si c’était bien ce que je pensais, nous étions tous morts. La taille de ce Pokémon était gargantuesque comparé à Osselait et il semblait n’avoir aucune peur vis-à-vis le pokémon squelette. Comme-ci ni son nom, ni son allure et ni son regard ne le perturbait.

[Modération: Apparition d'un Pokémon sauvage de grande taille]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PokeModo
Compte Modération
avatar

Messages : 65
Points : 148
Date d'inscription : 07/11/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   Jeu 20 Déc - 17:41


Modération
▬ Le pouvoir suprême



Pokémon sauvage!

☼ Alors que vous marchez, un énorme Onyx apparaît!



Onyx ♂
Niveau 5
Type roche et sol
Rigide

PV : 18
Attaque : 10
Défense : 21
Att Sp : 7
Def Sp : 9
Vitesse : 12

CS: Tête de Roc


Mow'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeria.forumactif.org
Jinsei Shrine

avatar

Messages : 24
Points : 44
Date d'inscription : 15/12/2012

Sac
Objets:
Team:

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   Jeu 20 Déc - 18:11

Spoiler:
 


Un gigantesque Pokémon de roche se tenait devant nous et nous dévisageais du mieux qu’il le pouvait. Son regard était terrifiant et nul doute sur son origine, il était un Onyx! Un énorme pokémon serpent de roche qui adorait terroriser ce qu’il croisait. Les Onyx creusaient dans les montagnes, j’aurais dû m’en douter! J’étais directement sur le nid de l’Onyx. Seikyo était horrifié à l’idée d’affronter une bête aussi géante que celle-là. Ce qui était dommage pour le Pokémon roche ennemi, c’est que l’avantage des types était en notre faveur.Il allait goûter à notre médecine fatale. Il n’allait jamais s’en remettre et allait se mettre à nos genoux, n’est-ce pas Seikyo? Je compte sur toi! J’envoyai donc Seikyo au combat avec tout son désarroi. Il engagea aussi vite le combat avec une attaque des plus fulgurantes. L’Onyx bloquait notre chemin, alors nous devions le tasser. Mon Osselait sautait des petites roches que l’Onyx détruisait avec sa queue de roc. L’offensive de Seikyo semblait porter fruit et sa technique elle aussi était ingénieuse. Il avait fait exprès pour qu’Onyx frappe des parois de mur très bien ciblé. Elles s’effondrèrent évidemment sur le Pokémon roche qui rugissait de colère. Il enchaîna avec sa vraie attaque : Charge. Un coup de tête solide qui ne fit même pas craquer son masque d’os. C'était assez étonnant de voir un petit Pokémon faire tomber en bas d’une falaise un Onyx de cette taille. Cependant, Seikyo était étourdi par le coup. C’était quand même plausible puisque la dureté de la roche de l’Onyx était redoutable. La peur s’empara de moi. Imaginons que l’Onyx revienne encore plus en colère et qu’il décide de révéler sa vraie nature? La crainte était à son apogée et Seikyo le ressentait en moi. Il empoigna son os comme un guerrier saisit son épée. C’était son arme et il était prêt à se battre avec celle-ci.

La créature sauvage réapparut quelques secondes après sa chute sous nous. Il semblait être très mécontent et c’est ce qui m’effrayait le plus. Qu’est-ce qui allait arriver par la suite? Je pris mes choses et je sautai en bas de la falaise pour éviter son coup de queue. Mon Pokémon fit de même pour fuir son coup de tête. La tension était en hausse et pourtant, le combat ne faisait que commencer. Après ma chute de quelques mètres, je me relevai et glissa tout le long de la montagne. L’Onyx se rapprochait de plus en plus de la ville de Volcania et moi en aveugle, voyant que quelques lumières à peine perceptibles, j’amenais le monstre de pierres dans la cité. Je devais trouver une façon d’échapper à cette bête beaucoup trop puissante pour mon pauvre Osselait…

[Modération: attaque Charge + tentative de fuite]


Dernière édition par Jinsei Shrine le Jeu 20 Déc - 22:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Skyfall

avatar

Messages : 4
Points : 8
Date d'inscription : 19/12/2012

Sac
Objets:
Team:

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   Jeu 20 Déc - 22:26

J’avançais calmement de la rue bondée à cette heure si dans la ville Volcania. J’avais quitté ma famille depuis un mois déjà et me voilà dans cette ville où toutes la plus grande richesse de cette région ou presque, ce qui me permettrait de récolté une bonne cagnotte pour ma famille qui pourra payer la maisonnée et notre lot de terre médiocre. Tss. Regardez tous ces riches qui se croient les plus fort avec leur bijou et leur vêtement hors de prix. Ils me dégoûtent tous, alors que là et là et là des personnes tentent désespérément de pouvoir se nourrir et de nourrir leur famille. Je m’arrête et sort de mon vieux sac quelques morceaux de pains qui devaient me servir de repas au départ, à ces personnes qui tentent de survivre. Pas même un sourire que je repars balançant mon sac derrière l’épaule. Un souffle de nuage s’échappe de mes lèvres qui s’élèvent vers le ciel nuageux. Des gouttes de pluie se mettent à tomber sur ciel, explosant contre mon visage. Les plus riches courts dans tous les sens pour se mettre à l’abri, pour ne pas salir leur nouveau vêtement de fourrure. Moi je reste là, je ne bouge pas, laissant l’eau ruisselée dans mes cheveux pour rejoindre la terre qui devint rapidement glissante. La boue s’accumule dans les pentes et l’eau suit doucement un parcourir régulier avant de s’arrêté un peu plus loin. Je continus à avancé lentement, ne prenant pas le temps de me couvrir, ce n’est pas grave de tout façon cela va sécher avec le temps. Mes bottes s’enfoncent dans la boue et colle de temps à autre, m’obligeant de faire un mouvement sec pour les déloger de là. Je continus à marcher lentement, mes vêtements me collent à la peau. L’air se rafraîchi et me fait tremblé doucement. Mon corps est suivi de long frisson qui me fait courbé l’échine. La pluie devient de plus en plus forte et le tonnerre se met à gronder. Cela ne m’aurait pas déranger de resté sous l’eau glacé, mais quand les éclairs et le tonnerre viennent me perturber, je préfère me mettre à l’abri. Pas la peine de demander l’aide d’un charitable, tous ces habitants de ce village se mettent de l’argent dans les poches en un claquement de doigt. Je me met à courir pour me mettre à l’abri, mes pieds glissent dans la boue ce qui diminue ma vitesse pour tenté de garder ma vitesse. Je ne trouve pas un coin pour me réfugier, car elles sont déjà occupées par des personnes comme moi. Je continus à courir et trouve une petite cabane un peu éloigné du village. Je continu à courir à toute vitesse quand mon pied glisse dans la boue. Je perd l’équilibre et m’effondre dans la boue. Mon visage s’écrasant dans le liquide visqueux. Mon sac tombe au sol et ma pokéball roule doucement avant de s’ouvrir et faisant sortir mon pokémon qui s’approche de moi en émettant un petit cri. Il pousse son museau contre mon visage et je me relève lentement. Je reprend ma pokéball et m’apprête à ramener mon pokémon quand celui-ci se met à grogner en direction des montagnes volcaniques. Je lève la tête et aperçoit une forme énorme que je n’arrive pas identifier descendre à toute vitesse vers… vers… Le village!

- Ne restons pas ici Zorua…

Je m’apprête à partir, mais mon pokémon va dans la direction opposée, là où une forme étrange s’approche du village. Je cri après mon pokémon, mais il ne m’écoute pas, n’en faisant qu’à sa tête. Je me mets à sa poursuite, tentant de rester debout malgré la boue. Épuisé de courir, j’arrête un moment et je lève la tête. J’arrive à distinguer ce qui se rapproche. Un onyx!

- Zorua!!

Je vois une petite forme noire foncée vers le gros pokémon. Apeuré à l’idée qu’il pourrait lui arrivé quelques choses, je fonce dans sa direction. Traversant les quelques mètres, je rattrape mon pokémon et j’aperçoit un homme courir attirant par la même occasion le Onyx avec lui.

« Idiot!! Il va mettre tous les habitants en danger!»


[Modérateur: Demande de pokémon pour un combat en duo avec Jinsei]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PokeModo
Compte Modération
avatar

Messages : 65
Points : 148
Date d'inscription : 07/11/2012

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   Sam 22 Déc - 15:53


Modération
▬ Le pouvoir suprême



Combat!




Spoiler:
 

Spoiler:
 




Dégâts!

Onix VS Osselait:: 10+1=11
Osselait VS Onix: 11+1-3(taille d'Onix)=9

Osselait: 20-11= 9
Onix: 18-9= 9


Onix est plus rapide et attaque donc en premier. Osselait reçoit l'attaque de plein fouet, mais il riposte, parvenant luis aussi à faire des dégâts, mais peu.




Autres

► La tentative de fuite à échouée, Onix vous bloque la route
► Dylan: Accepté.


Spip.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeria.forumactif.org
Jinsei Shrine

avatar

Messages : 24
Points : 44
Date d'inscription : 15/12/2012

Sac
Objets:
Team:

MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   Sam 22 Déc - 16:45

Voilà qu’un autre obstacle me barrait la route, le village. Si j’atteignais la cité de Volcania avec cet Onyx, il ne resterait que des ruines. J’ai donc pris un virage sec vers la droite pour l’entrainer de l’autre côté de la montagne ardente. Or, au moment même de mon changement de direction, un Zorua m’interpela avec une voix humaine qui retentissait dans la noirceur du soir. C’était sûrement le dresseur du Pokémon ténèbres. Onyx était perspicace, il savait quelle route j’allais emprunter. Alors que je sentais que l’Onyx perdait de la vitesse et que notre fuite était évidente, celui-ci se mit en travers de notre route. Son barrage semblait impénétrable. Heureusement, le jeune homme qui venait d’arriver avec son Zorua pourrait nous être utile. Tout aide est accepté dans cette situation! L’air était froid et Onyx amplifiait carrément l’ambiance. Je gelais près d’un volcan, où la logique dans tout cela? Ce qui était sûr c’est que je devais contourner par tous les moyens cet Onyx. Il était fort, grand et redoutable. Un adversaire de taille pour un Shrine. Zorua continuait à crier et la distraction que le voyageur étranger fit à l’égard du Pokémon roche me permit d’avoir une grande ouverture. Néanmoins, je devais agir au plus vite avant qu’Onyx atteigne une nouvelle victime : Zorua qui était au beau milieu du chemin du serpent rocailleux. Seikyo avait entendu ce que je voulais : une autre attaque Charge. Alors il déboula littéralement le mont. Il prenait d’avantage d’accélération à chaque seconde, c’était quand même impressionnant de voir un Osselait transformer en Sabelette. C’était une amplification de l’attaque Charge. S’il est touchait la cible, la déstabilisation sûre que cela allait apporter au Onyx me permettait de le capturer. Sa chute allait être rude, plus de 100 mètres le séparait de Zorua et de la base du volcan.

Boom! Ce fut le bruit que mon Osselait fit face à la dure carapace du géant. À l’instar d’un avion tombant du ciel, le corps d’Onyx fit volteface dans sa course et atteignit une vélocité hors du commun. L’impact contre le sol de la tête d’Onyx fut énorme. J’aurais cru que c’était un tremblement de terre tellement que le bruit était puissant et que le sol brassait. Je descendis au bas de la montagne pour vérifier si tout le monde était correct à part l’Onyx. Le Zorua et son dresseur était en bon état, c’était rassurant de voir que personne n’était blesser. Je devais le prévenir désormais de ce qu’il devait faire, je lui laissais cet honneur :

«Je te laisse capturer cet Onyx, sans ta distraction j’aurais été de la bouilli. Merci…avant que je ne quitte, je voudrais préciser quelque chose d’important lorsqu’on se présente à un inconnu qui nous sauve la vie : notre prénom et nom. Je suis Jinsei Shrine et toi cher voyageur?»

J’étais charmé par sa noirceur et sa combattivité dans ses yeux. J’avais des doutes quant à son passé, mais je crois qu’il était assez pauvre voyant son apparence malsaine. Je lui serrai la main et insista pour qu’il capture le serpent de pierres. C’était la moindre des choses après avoir sauvé ma vie. C’est à ce moment même que mon étonnement envers l’Onyx atteint son apogée. Il se releva après une telle chute? C’est impossible! Une autre présence l’accompagnait et c’était de mauvais présages pour nous. C’était donc la partie de mon histoire où je devais faire équipe pour la première fois.

[Modération: Attaque Charge]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une épopée [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une épopée [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Siège d'Etherna ... Première étape d'une épique épopée
» Sea Wolf, l'épopée légendaire
» Haiti: Toujours en Quête d'une Percée Louverturienne.
» Haiti-politique : Des élections dans 5 ans ou 10 ans ...
» Chantage et traîtrise : Épopée d'un Manipulateur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Emeria. :: Corbeille :: Archive des RPs-
Sauter vers: