Le Royaume d'Emeria.

Nous sommes en 1790. Le Royaume d'Emeria est partagé en trois régions, chacune dirigée par un roi. Dresseur, vient rejoindre l'aventure et choisis ton camp!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal de Marilia Delahousse

Aller en bas 
AuteurMessage
Marilia Delahousse

avatar

Messages : 17
Points : 28
Date d'inscription : 13/11/2012

Sac
Objets:
Team:

MessageSujet: Journal de Marilia Delahousse   Jeu 22 Nov - 20:07





      Bon,

      Je ne vais pas commencer par "très cher journal" ou je ne sais pas quelle autre formule débile inutile. Le papier n'est pas vivant, chacun le sait. Et puis, ces formules sont pour les petites filles qui s'ennuient de jouer à la poupée. Enfin, bref.
      C'est Gilles, mon majordome, qui a émis l'idée de faire un journal, pour y écrire les mémoires. Il dit que, dans ma descendance, les petits enfants de mes petits enfants seront ravis de lire ce journal. Il est vrai que, si je découvrait un journal écrit par mes ancêtres, il est sûr que je le lirait. Mais ici je n'écrirais que quand le coeur m'en dira. j'oublierais, sûrement. Parfois, j'arracherait peut-être une page pour écrire une lettre, où faire je ne sais quoi d'autre encore. C'est que c'est pratique, le papier. Et dire que la très pratique machine à papier viens seulement d'être inventée il y a 5 ans! J'avais neuf ans à cette époque. Et Charly, mon petit frère, n'était pas encore né! Car oui, au moment ou j'écris ces quelques lignes, mon petit frère à 4 ans. C'est un petit garçon adorable. Alicia, ma grande soeur, à elle 17 ans. C'est une vrai peste. Je crois bien que je la hais, sa façon d'être m'énerve. Nous sommes une famille de nobles, je le sais, mais il ne faut certes pas oublier le bas peuple, or, c'est ce qu'elle fait. Ces gens là ont eu moins de chance, mais ce sont des humains. Si vous lisez ce journal, retenez cette leçon: la richesse ne fait pas la personne. On peut être pauvre mais serviable, gentil et souriant, et on peut être riche mais détestable. Voilà, j'avais juste ce message à passé.
      Au niveau de mes Pokémon, je viens juste de commencer. J'ai un adorable Minidraco et, tout les deux, demain, on va partir à l'aventure pour la première fois. Je vais devenir éleveuse, mais il faut que je capture des Pokémon avant.
      Je crois que c'est tout pour aujourd'hui, cela suffira. Merci, toi descendant ou je ne sais qui d'autre, d'avoir lu cette première page, et tourne là pour voir la suite. Qui que tu soit, sache que je suis sûre que tu est quelqu'un de bien.
      Etranger, tourne la page...

________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Journal de Marilia Delahousse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Laurent Delahousse
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Royaume d'Emeria. :: Corbeille :: Archive des sujets-
Sauter vers: